« Le suicide des Guarani – Comment la séparation entre l’homme et la nature peut affecter le psychisme »

« ‘De nombreux enfants souffrent’ nous dit Dilma Modesto, une agente de santé guarani du Brésil. Je veux que les enfants redeviennent comme ils étaient avant, lorsque tout allait bien’.
‘Avant’ c’était lorsque les Guarani chassaient librement sur leurs terres et plantaient du manioc et du mais dans leurs jardins… »
Pour en savoir plus → http://www.survivalfrance.org/textes/3278-suicides-guarani

Commentaires fermés