Les diplomates

L’ouvrage de Baptiste Morizot vient de paraître aux Editions Wildproject. Il s’agit d’un « essai de philosophie animale » qui a pour titre exact « Les diplomates, Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant ». Il esquisse un monde où nous pourrons vivre « en bonne intelligence avec ce qui en, en nous et hors de nous, ne veut pas être domestiqué ».

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici comment l’auteur nous présente le loup :
« Symboliquement, le loup partage avec nous le sommet de la pyramide alimentaire : il est notre égal du point de vue écologique. C’est-à-dire un rival dans la perspective mythologique du destin humain de prééminence et domination sur toutes les espèces de la Terre. Son statut écologique en fait un opérateur métaphysique : son existence même remet en cause le mythe judéo-chrétien fondateur de notre élection et de notre préséance. En toile de fond, c’est ce mythe des origines que cette enquête entend questionner. »
Pour sortir du conflit historique avec l’animal, Baptiste Morizot propose un modèle diplomatique qui permette un rapprochement avec lui :
« Un tel dispositif serait assuré par des diplomates formés à « penser comme un loup », comme Aldo Leopold préconise de « penser comme une montagne » ».

Commentaires fermés