Recherche

Relevant le défi, lancé par François Terrasson, nous nous sommes lancés dans l’exploration de « l’immensité de l’abîme » afin de laisser émerger sa propre conception.

Sommaire
 
 
 
 
 

Le concept d’écopsychologie est né sous l’influence de différents courants. Il s’inscrit dans un cadre aux délimitations encore incertaines qui, selon les points de vue, inclut, outre l’écologie et la psychologie, la philosophie, l’anthropologie, l’éthologie, l’ethnologie, la sociologie, l’histoire des religions… Si cette absence de référence à une discipline d’origine peut avoir pour effet d’ouvrir la porte à de multiples mouvements de pensée, susceptibles de générer de la confusion, elle a aussi l’intérêt de rendre ce concept ouvert, facilitant ainsi la progression des connaissances.
Notre pensée dans ce domaine se nourrit des réflexions de chercheurs particulièrement éclairants qui vous sont présentés en fin de page.

Le choix du terme « écopsychologie »

Au cours de notre recherche nous nous sommes interrogés sur la pertinence du terme « écopsychologie »*. D’autres termes l’avaient précédé ou ont été proposés : « psycho-écologie », « psychologie verte », « écologie humaine »… Si nous avons gardé le terme d’écopsychologie, ce n’est pas pour tomber dans l’« éco-tendance » actuelle, mais pour le questionner en tant que désignant le champ de recherche scientifique qui concerne la psyché dans le cadre de la relation de l’Homme à la nature.

Il nous est arrivé de penser à d’autres termes possibles, plus significatifs de la complexité de ce champ, par exemple « éco-anthropo-socio-psychologie ». En effet, dans cette approche, nous incluons les dimensions sociale, culturelle ou ethnologique de l’individu car celles-ci influencent le psychisme. Mais, comme il est difficile d’embrasser la complexité sans choisir une porte d’entrée, celle que nous privilégions est psychologique. D’où la décision de garder le terme d’« écopsychologie ».

* Le terme « écopsychologie » reprend la nomination utilisée par les scientifiques qui indiquent par le mot entier la discipline d’origine des chercheurs (ici : « psychologie ») et par le nom raccourci le champ sur lequel s’applique la recherche (ici : « éco »). Ainsi, l’écopsychologie est l’étude de la psyché dans le cadre de la relation de l’Homme à la nature.

haut

Articles
 Questions soulevées par l’écopsychologie

Dès son arrivée en Europe, mais aussi dès son origine aux Etats-Unis, l’écopsychologie a donné lieu à des points de vue très différents, voire parfois équivoques… Lire la suite →

Les retombées du romantisme : à la découverte des continents oubliés

Dans Le Voile d’Isis, Essai sur l’histoire de l’idée de Nature, le philosophe Pierre Hadot retrace l’évolution des attitudes que l’homme a développées face à la nature, ou plus précisément « des secrets » qu’elle cache derrière le voile de ses apparences… Lire la suite →

 La relation Homme-Nature

« La matière subjective de l’écopsychologie n’est ni l’humain, ni le  naturel, mais l’expérience vécue de l’interrelation entre les deux, que la “nature” en question soit humaine ou non-humaine. »…  Lire la suite →

Conceptions de l’animal au regard de la dialectique objet / sujet

Si la notion de sujet est plurielle et fait l’objet de multiples définitions, Burgat (2010) observe que leur dénominateur commun est l’homme, à l’exclusion de tout animal. La question de savoir si l’animal est un sujet est alors génératrice… Lire la suite →

Ce harcèlement financier qui maltraite les hommes et la planète

Pour l’écopsychologie, derrière les méfaits causés à la nature, il y a des hommes dont le comportement s’ancre dans des motivations profondes. C’est pourquoi elle s’est fixé la relation entre notre psyché et notre environnement comme objet d’étude. Andy Fisher le signale avec insistance, le risque pour elle dès lors est d’oublier le rôle essentiel joué par la société… Lire la suite →

Terrorisme et dérèglement climatique

Novembre 2015. Les attentats de Paris mettent au premier plan la menace djihadiste, alors que se prépare la COP21 pour tenter de faire face à une autre menace, écologique cette fois…  Lire la suite →

haut

Recensions et analyses d’ouvrages
Écopsychologie pratique et rituels pour la terre, Retrouver un lien vivant avec la nature, Joanna Macy

Bien que Joanna Macy ne se soit jamais présentée elle-même comme écopsychologue, nous avons fait le choix d’étudier le livre qu’elle a co-écrit avec Molly Young Brown, Écopsychologie pratique et rituels pour la terre, Retrouver un lien vivant avec la nature, d’une part en raison-même de cet intitulé, d’autre part parce que des animateurs et des conférenciers qui travaillent dans le champ de l’écopsychologie y font souvent référence… Lire la suite →

Soigner l’esprit, guérir la Terre, Introduction à l’écopsychologie, Michel Maxime Egger

Dans ce nouveau livre qu’il vient de publier, sous un titre qui rappelle celui de Theodore Roszak, Mary Gomes et Allen Kanner, Ecopsychology, Restoring the Earth, Healing the Mind (1995), Michel Maxime Egger se fait le porte-parole des pionniers de l’écopsychologie… Lire la suite →

 Besoin de Nature, Louis Espinassous 

Accompagnateur de montagne, éducateur nature, écrivain, Louis Espinassous qui habite dans la vallée d’Ossau dans les Pyrénées vient de publier un nouvel ouvrage… Lire la suite →

De l’univers clos au monde infini, Textes réunis et présentés par Emilie Hache

Nous sommes comme des astronautes, partis depuis longtemps dans une autre constellation et qui reviennent sur Terre. Telle est l’image utilisée par la philosophe Emilie Hache pour introduire cet ouvrage pluriel…  Lire la suite →

La pensée écologique, une anthologie, Dominique Bourg et Augustin Fragnière

Saluons le travail effectué par Dominique Bourg et Augustin Fragnière qui nous offrent cette anthologie de la pensée écologique. Ici, il ne s’agit ni de l’écologie scientifique ni du mouvement social et politique écologique, mais de l’émergence progressive de la conscience de notre relation problématique avec la nature…  Lire la suite →

The Voice of the Earth, Theodore Roszak : présentation de l’ouvrage

Tout du long de son ouvrage, Roszak déroule le fil de son discours en croisant de nombreuses disciplines qui vont des approches psychologiques, essentiellement la psychanalyse, aux découvertes scientifiques et aux nouvelles hypothèses qui ont vu le jour avec elles…  Lire la suite →

Analyse de The Voice of the Earth (Theodore Roszak)

Dans son ouvrage The Voice of the Earth, Theodore Roszak a réalisé un travail considérable en se plongeant à la fois dans les théories psychanalytiques, ou relevant de la psychologie humaniste, et dans nombre de nouvelles hypothèses scientifiques…. Lire la suite →

Analyse de Nous n’avons qu’une seule terre (Paul Shepard)

The only world we’ve got, tel est le titre anglais du livre de Paul Shepard, publié en 1996, l’année de sa mort. Composé à partir de cinq de ses ouvrages, il se présente comme « une sorte d’introduction et de résumé de son œuvre ». Lire la suite →

 

haut

Interviews
Henri Vermorel

henri-vermorelNous avons choisi d’interviewer Henri Vermorel, psychiatre et psychanalyste, pour trois raisons :
– Henri Vermorel a connu l’époque où les malades participaient au travail de la ferme dans les hôpitaux psychiatriques.
– Il a pris part au mouvement évolutif qui a vu la psychanalyse, d’abord centrée sur le monde intrapsychique, commencer à penser la relation avec l’environnement.
– Il a renouvelé l’étude des origines de la psychanalyse en montrant l’influence du romantisme allemand sur la pensée freudienne… Lire la suite →

 

haut

Chercheurs éclairants

Nous avons choisi de mentionner certains penseurs, en raison des résultats de leurs recherches qui enrichissent le domaine de l’écopsychologie.

1. Dans le champ de la psychologie

Carl-Gustav-Jung

Carl Gustav Jung
Carl Gustav Jung (1875-1961) naquit en Suisse alémanique. Après avoir suivi des études de médecine puis de psychiatrie à Bâle, il fut engagé par Eugen Bleuler comme assistant à la clinique psychiatrique universitaire (Zurich) du Burghölzli, considérée à l’époque comme un établissement d’avant-garde…
Lire la suite → Carl Gustav Jung

 

Harold-SearlesHarold Searles
Bien qu’il ne soit que très peu fait référence à Harold Searles par les écopsychologues, il nous paraît particulièrement intéressant de suivre le développement de ce psychiatre et psychanalyste quant à l’influence de l’environnement dans la construction de la psyché…
Lire la suite → Harold Searles

 

andy_fisherAndy Fisher
Après avoir travaillé en tant qu’ingénieur environnementaliste, Andy Fisher a poursuivi ses études environnementalistes et s’est engagé dans une démarche de psychothérapie auprès de l’Institut de gestalt-thérapie de l’Ontario ainsi que dans un Centre de Focusing. Sa thèse a donné lieu à la publication en 2002 d’un ouvrage, Radical ecopsychology, Psychology in the service of LifeLire la suite → Andy Fisher

 

2. Dans le champ de la psychologie environnementale

Joseph-ReserJoseph Reser
est professeur adjoint à l’école de Psychologie, Université de Griffith (Australie). Ses recherches concernent les domaines de la psychologie sociale, de la psychologie environnementale, de la psychologie interculturelle et de la psychologie de la santé…
Lire la suite → Joseph Reser

 

3. Dans le champ de l’anthropologie

gregory-batesonGregory Bateson
L’anthropologue Gregory Bateson appartient à l’une des grandes dynasties scientifiques contemporaines. Son père, William Bateson, fut l’un des plus influents propagateurs du darwinisme…
Lire la suite → Gregory Bateson

 

edgar-morin

 

Edgar Morin
Edgar Nahoum, dit Edgar Morin, sociologue et philosophe français, est né à Paris le 8 juillet 1921…
Lire la suite → Edgar Morin

 

4. Dans le champ de l’éducation

 Lucie-Sauvé2Lucie Sauvé
Lucie Sauvé est une figure emblématique de l’éducation relative à l’environnement (ERE) aussi bien au Québec où elle réside, qu’aux USA et en Europe…    Lire la suite → Lucie Sauvé 

 

 

5. Autres

françois-terrassonFrançois Terrasson
François Terrasson (1939 – 2006) a passé son enfance dans un village en lisière de la forêt de Tronçais. Issu d’une famille de paysans de l’Allier, il a grandi au contact des mares boueuses et des chênes centenaires…
Lire la suite → François Terrasson

 

AVT_Robert-Hainard_6068Robert Hainard
Nous nous sommes intéressés à Robert Hainard car sa pensée est très actuelle. Elle nous aide à réfléchir sur la relation Homme-Nature et à imaginer des perspectives pour la vivre de façon plus juste en sortant de la position anthropocentrée…
Lire la suite → Robert Hainard

haut

Laisser un commentaire