Ressources

Pour aller plus loin sur le sujet de l’écopsychologie

Nous vous proposons des livres, publications et articles qui développent le concept d’écopsychologie ou qui, selon nous, contribuent à approfondir son champ. Nous vous renvoyons également à des sites.

Les incontournables
Articles, publiés en français
  • Boisson, B. (2000). L’écopsychologie : Marche d’approche d’un néophyte. Dans Silence, n°254.
  • Le Danff, J.P. (2010). Introduction à l’écopsychologie. Dans revue L’Ecologiste, n°33.
  • Mazure, F. (1997). La révolution de l’éco-psychologie. Dans Nouvelles Clés, n°14.
  • Taleb, M. (2012). Psyché, Cosmos et Âme du monde. Fragments d’histoire de l’écopsychologie. Dans L’art de comprendre, n°21.
Livres, publiés en français
    • Abram, D. (2013). Comment la Terre s’est tue. Paris, La Découverte.
    • Bateson G. (1995). Vers une écologie de l’esprit.
          t. I et II. Seuil.
  • De Miller, R. (2001). Ecopsychologie et ecophilosophie : sources et tendances. Vitaverde.
  • Egger, M.-M. (2015). Soigner l’esprit, guérir la Terre : introduction à l’écopsychologie. Labor et Fides.
  • Egger, M.-M. (2017). Ecopsychologie. Retrouver notre lien avec la Terre. Jouvence.
  • Hillman, J. (1998). Malgré un siècle de psychothérapie le monde va de plus en plus mal. Ulmus Company LTD.
  • Leopold, A. (2000). Almanach d’un comté des Sables. Flammarion.
  • Lovelock, J. (2001). Gaia, une médecine de la planète. Du Sang de la Terre.
  • Naess, A., Rothenberd, D. (2009). Vers l’écologie profonde. Wildproject.
  • Naess, A. (2013). Ecologie, communauté et style de vie. MF.
  • Naess, A. (2017). La réalisation de soi ; Gandhi, Spinoza, le bouddhisme et l’écologie profonde. Wildproject.
  • Romanens, M., Guérin, P. (2010). Pour une écologie Intérieure. Renouer avec le Sauvage. Payot. Réédition en 2017, aux Éditions Le Souffle d’Or :
    http://www.souffledor.fr/boutique/produits_pour-une-ecologie-interieure__3853.html
  • Searles, H. (1986). L’environnement non humain. Gallimard.
  • Shepard, P. (2013). Nous n’avons qu’une seule terre. José Corti. Collection Biophilia.
  • Shepard, P. (2013). Retour aux sources du Pléistocène, Editions Dehors.
  • Terrasson, F. (1994). La civilisation anti-nature. Du Rocher.
  • Terrasson, F. (1997). La peur de la nature. Sang de la Terre.
  • Terrasson, F. (2002). En finir avec la nature. Du Rocher.
  • Terrasson, F. (2011). Un combat pour la nature. Pour une écologie de l’homme. Sang de la Terre.
  • Thoreau, H.D. (2009). Walden ou la vie dans les bois. Gallimard.
Articles, publiés en anglais, pour l’instant non traduits en français
Livres, publiés en anglais, pour l’instant non traduits en français
      • Fisher, A. (2012). Radical Ecopsychology. Albany, Suny Press.
      • Fox, W. (1990). Towards a Transpersonal Ecology. Shambala Pub 1990.
      • Kahn, P. and Hasbach, P. (2012). Ecopsychology. The MIT Press, Cambridge, Massachussets.
      • Merritt, D. (2012). The Dairy Farmer’s guide to the Universe. Vol. I : Jung and Ecopsychology, Vol. II : The Cry of Merlin : Jung, the Prototypical Ecopsychologist, Vol. III : Hermes and the Cows – Hermes, Jungian Ecopsychology and Complexity Theory
        Vol. IV : An Archetypal View of the Land, Weather, Seasons, and the Planet of the Insect.
        Carmel, Fisher King Press.
      • Roszak,T. (1992). The Voice of the Earth. Phanes Press Inc.
  • Roszak, T., Gomes, M., Kanner, A. (1995). Ecopsychology : Restoring the Eart, Healing the Mind. Sierra Club Books, San Francisco.
  • Sabini, M. (2002). The Earth has a Soul, C.G. Jung on Nature, Technology and Modern Life, North Atlantic Books, Berkeley.
  • Shepard, P. (1992). Nature and Madness. Sierra Club Books, San Francisco.
  • Winter, D. (1996). Ecological Psychology : Healing the split between Planet and Self. HarperCollins College Publishers.

haut

Pour approfondir le champ de l’écopsychologie
Articles, publiés en français
Dossiers
  • Ultreïa (2015). « Les religions ont-elles une conscience écologique ? », n°2.
  • Les grands Dossiers des Sciences Humaines (2010). « Les pensées vertes. L’écologie décryptée », n°19.
  • Courrier International Hors-Série (octobre-novembre-décembre 2009), « La vie meilleure. Mode d’emploi ».
  • La Chair et le Souffle (2008). « Vers une écospiritualité », vol. 3, 1 et 2.
  • Philosophie Magazine (2007). « La bombe écologique. Changer le rapport de l’homme à la nature », n°13.
Livres publiés en français
      • Afeissa, H. S. (2010). La communauté des êtres de nature. MF.
      • Afeissa, H. S. (2007). Ethique de l’environnement. Nature, valeur, respect. Vrin.
      • Alonso, B. et Guiochon, C. (2016). Permaculture humaine, Des clés pour vivre la Transition. Les Editions Ecosociété.
      • Boisson, B. (2008). Nature primordiale. Des forêts au secours de l’homme. Apogée.
      • Bourg, D., Fragnière, A. (2014). La pensée écologique. Une anthologie. PUF
      • Bourg, D., Roch, Ph. (2010). Crise écologique, crise des valeurs ? Défis pour l’anthropologie et la spiritualité, Labor et Fides.
    • Carson, R. (2012). Printemps silencieux. Wildproject.
    • Costa, J.P. (2000). L’homme-Nature. Du Sang de la Terre.
    • Cottereau, D. (2017). Dehors – Ces milieux qui nous transforment, Récits éco-biographiques nés d’ateliers d’écriture. L’Harmattan.
    • Descola, P. (2006). Par-delà nature et culture. Gallimard.
    • Duban, F. (2000). L’écologisme aux Etats-Unis. L’Harmattan.
    • Dupuy, J.P. (2004). Pour un catastrophisme éclairé. Seuil.
    • Fitoussi, J.P., Eloi, L. (2008). La nouvelle écologie politique. Seuil.
    • Fleury, C., Prévot, A.-C. (2017). Le souci de la nature. CNRS Editions.
    • Gauthier, C., Fellons, J.L. (2008). Eau, Pétrole, Climat : un monde en panne sèche. Odile Jacob.
    • Genot, J.C. (2003). Quelle éthique pour la nature ?. Edisud.
    • Godin, C. (2012). La haine de la nature. Champ Vallon.
    • Goldsmith, E. (1994). Le défi du XXIe siècle. Du Rocher.
    • Goldsmith, E. (2005). Le Tao de l’écologie. Une vision écologique du monde. Du Rocher.
    • Guattari, F. (1989). Les trois écologies. Paris, Editions Galilée.
    • Hadot, P. (2004). Le voile d’Isis. Essai sur l’histoire de la Nature. Gallimard.
    • Hainard, R. (2006). Et la nature ? Editions Hesse.
    • Hess, G. (2013). Éthiques de la nature. PUF.
    • Huybens, N. (2011). La forêt boréale, l’éco-conseil et la pensée complexe : Comprendre les humains et leurs natures pour agir dans la complexité. Editions Universitaires Européennes.
    • Jacquard, A. (2009). Le compte à rebours a-t-il commencé ?. Stock.
    • Javelle, A. (2016). Les relations Homme-Nature dans la transition agroécologique. L’Harmattan.
    • Larrère, C., Larrère, R. (1998). Du bon usage de la nature : pour une philosophie de l’environnement. Flammarion.
    • Latour, B. (2004). Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie ?. La découverte.
    • Latour, B. (2015). Face à Gaïa, Huit conférences sur le nouveau régime climatique, La découverte.
  • Macy, J., Brown, M.Y. (2008). Ecopsychologie pratique et rituels pour la Terre. Retrouver un lien vivant avec la nature. Le Souffle d’or.
  • Mies, M., Shiva V. (2012). Ecoféminisme. L’Harmattan.
  • Morin, E. (1973). Le Paradigme perdu : la nature humaine. Seuil.
  • Morin, E. (2008). La Méthode. Collect. Opus, Seuil.
  • Morin, E. (avec la collaboration de Kern A.B.), (1996). Terre-patrie. Coll. Points, Seuil.
  • Morin, E. (2002). Pour une politique de civilisation. Arléa.
  • Morin, E. (avec la collaboration de Hulot N.), (2007). L’an I de l’ère écologique. Tallandier.
  • Morin, E. (2016). Ecologiser l’Homme. Lemieux Editeur.
  • Pélissier, J. (2017). Jardins thérapeutiques et hortithérapie. Dunod.
  • Ribotto, R. (2007). L’écologie profonde en résumé. Du Cygne.
  • Roch, Ph. (2012). Dialogue avec Jean-Jacques Rousseau sur la nature, Jalos pour réenchanter le monde, le chapitre « L’homme naturel, le soi ». Labor et Fides.
  • Roch, Ph. (2014). Le penseur paléolithique : La philosophie écologiste de Robert Hainard. Labor et Fides.
  • Serres, M. (1992). Le contrat naturel, Flammarion.
  • Serres, M. (2008). Le Mal propre. Le Pommier.
  • Schaeffer, C. (2010). De la réparation : analyse comparative et transversale : connaissance et écologie. L’Harmattan.
  • Schaeffer, J.M. (2001). La fin de l’exception humaine. Gallimard.
  • Sheldrake, R. (2001). L’âme de la nature. Albin Michel.
  • Snyder, G. (1999). La pratique sauvage. Essais en liberté pour une nouvelle écologie. Du Rocher.
  • Stengers, I. (2009). Au temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient. Les Empêcheurs de penser en rond/ La Découverte.
  • Vianney, A. (2008). Les catastrophes qui nous guettent. Du Rocher.
  • Wilson, E. (2012). Biophilie. José Corti. Collection Biophilia.
Ouvrages pluriels
  • Collectif, (2002). Vers une écologie spirituelle. Dans Questions de.. n° 127, Albin Michel.
  • Collectif, (2007). Homme entre Terre et Ciel. Coll. « Forums Terre du Ciel », Jouvence.
  • Collectif (2007). Ecologie, spiritualité : la rencontre. Yves Michel.
  • Collectif (2017). Faire la paix avec la Terre. Jouvence.
  • Afeissa H. S. (sous la dir.) (2009). Ecosophies, la philosophie à l’épreuve de l’écologie. Coll. Dehors. MF.
  • Comte-Sponville, A., Jacquard, A., Monod, Th., Pelt, J.M., Rabhi, P., De Souzenelle, A. (2006). Ecologie et spiritualité. Albin Michel.
  •  Hache, E. (2014). De l’univers clos au monde infini. Editions Dehors.
  • Vidal, M. (sous la dir.) (2010). L’éducation au développement durable dans tous ses états. SupAgro Florac.
Articles publiés en anglais
  • Chawla, L., Cushing D., F. (2007). Education for strategic environmental behavior. Dans Environmental Education Research, 13 (4).
  • Chawla, L. (1998). Research methods to investigate significant life experiences : review and recommendations. Dans Environmental Education Research, 4 (4).
  • Warwick, F. (1992). Intellectual Origins of the « Depth » Theme in the Philosophy of Arne Naess. Dans The Trumpeter, n°9.
  • Smith, D. (2010). Is there an Ecological Uncouscious. Dans The NewYork Times, 27/01/2010 http://www.nytimes.com/2010/01/31/magazine/31ecopsych-t.html?pagewanted=all&_r=0
Livres publiés en anglais
  • Aizenstat, St. (2011). Dream Tending. New Orleans, Spring Journal Inc.
  • Buzell, L. and Chalquist, C. (2009). Ecotherapy, Healing with Nature in Mind. Counterpoint, Berkeley.
  • Glendinning, Ch. (1994). My name is Chellis and I’m in Recovery from Western Civilization. Boston, Shambhala Books.
  • Hillman, J. (1992). Re-visioning Psychology, New-York, Harper Perennial.
  • Merchant, C. (1980). The Death of Nature : Women, Ecology, and the Scientific Revolution. New York: HarperCollins.
  • Metzner, R. (1999). Green Psychology – Transforming our Relationship to the Earth (paperback ed.). Rochester, VT: Park Street Press.
  • Metzner, R. (1994). The Well of Remembrance: Rediscovering the Earth Wisdom Myths of Northern Europe. Boston: Shambhala.
  • Seed, J., Macy, J., Fleming, P., Naess, A. (1988). Thinking Like a Mountain: Towards a Council of All Beings. Heritic Books.
  • Shepard, P. (1996). The Others : How Animals Made Us Human. Washington, D. C.: Island Press/Shearwater Books.

haut

Revues
Sites internet
Les sites en anglais :
Les sites en français :
Video

haut

Ouvrages publiés par les membres de notre groupe :

COUV-ecologieINTERIEURE-w

 

 

 

 

 

 

 

L’état de dégradation de la planète nous renvoie à nous-mêmes. La pollution extérieure traduit notre pollution intérieure. Dans cet essai original, les auteurs jettent des ponts entre psyché et environnement pour questionner le rapport de l’homme moderne à la nature.
Depuis des siècles, le modèle dominant de l’Occident nous pousse à nous séparer du « sauvage », de tout ce qui échappe à notre contrôle, que ce soit en nous et autour de nous. Devant le constat des dérèglements environnementaux, nous prenons aujourd’hui conscience qu’il nous faut revoir notre attitude vis-à-vis du monde dans lequel nous vivons, pour le bien de notre Terre et de nous-mêmes.
En effet, le lien entre l’homme et la nature est consubstantiel. Nous nous nourrissons de la nature, non seulement de manière physique, mais aussi de manière psychique. Notre lien avec l’environnement participe à l’élaboration de notre identité et notre bien-être psychique ne peut être séparé de l’environnement naturel dans lequel nous baignons.
Nous ne pouvons nier notre dualité, notre part animale et notre conscience existentielle, morale, spirituelle. Tout l’enjeu est de pouvoir accueillir et faire dialoguer en nous les différentes tendances. Cinq pistes peuvent nous aider à retrouver un équilibre : questionner notre consommation, refuser la logique de division, reconnaître la nature comme le miroir de nos âmes, découvrir le plaisir d’être, et mutualiser le plus possible nos ressources et nos talents.
Telle est l’intention de ce livre : montrer que nous sommes dans la nature comme la nature est en nous, expliquer pourquoi nous nous sommes séparés, et décrire les étapes de la réconciliation.

 

l-education-au-developpement-durable-dans-tous-ses-etats

L’éducation au développement durable dans tous ses états :
histoire, épistémologie, courants éducatifs, approches didactiques

Cet ouvrage a été coordonné par Michel Vidal
et édité en janvier 2010 par SupAgro Florac.
Il permet aux équipes éducatives de l’enseignement agricole d’approfondir la réflexion sur le concept de d’éducation au développement durable et d’explorer différentes pistes pédagogiques et didactiques pour investir de façon innovante et réfléchie l’éducation au développement durable.
Coordonné par Michel Vidal, formateur à l’antenne de Florac de SupAgro, le livre est un recueil d’articles d’une grande diversité d’auteurs abordant le développement durable avec le regard des sciences humaines : sciences de l’éducation, philosophie, sociologie et même psychothérapie.
Sommaire
Partie n° 1 : La prise en compte de l’éducation au développement durable dans les dispositifs de formation : exemple de l’enseignement agricole
Partie n°2 : Différentes déclinaisons de l’éducation au développement durable.
Partie n° 3 : Approches pédagogiques et didactiques de l’éducation
au développement durable
Partie n°4 : L’épistémologie de l’éducation au développement durable
Partie n° 5 : Repères : Education, Environnement, Développement, Durabilité

haut

Laisser un commentaire