Avoir raison avec… Rachel Carson

sur France Culture. Vous pouvez écouter en podcast les 5 émissions dédiées à la biologiste, qui sont passées sur les ondes du 29 juin au 3 juillet 2020 :

https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec/avoir-raison-avec-rachel-carson?xtor=EPR-3

Rachel Carson, titulaire à titre posthume de la médaille de la Liberté, s’est hissée tardivement parmi les icônes américaines. ​Née en 1907, elle se fit connaître du grand public, avant la Seconde Guerre mondiale, pour une série de livres à succès sur la mer et la vie marine. ​Mais c’est après-guerre, découvrant les ravages des pesticides, qu’elle porta son regard sur l’environnement et sa protection, accumulant la matière à ce qui allait devenir le premier grand livre sur les atteintes à la nature, Silent SpringPrintemps silencieux. ​Publié en 1962, il devint un ouvrage de référence pour tous ceux qui voulaient remettre en question le progrès scientifique et les atteintes qu’il provoquait à l’environnement. ​Cette série de « Avoir raison avec… » s’intéressera donc à la scientifique, la biologiste marine et la lanceuse d’alerte que fut Rachel Carson et, bien sûr, à son héritage.

« Et si l’effondrement avait déjà eu lieu ? »

Roland Gori vient de publier un nouvel ouvrage très instructif (Les Liens qui Libèrent), dans lequel il déconstruit l’idée du progrès en même temps que la collapsologie…
Pour avoir une idée du contenu de cet ouvrage, vous pouvez lire l’article de Vincent Edin :

https://usbeketrica.com/article/roland-gori-deconstruit-progres-et-collapsologie?fbclid=IwAR3_0lHLJtr7JcN75EoRqtE6cme1wVzScup1IdorfBybURC3h6vx3BwEU3o

Imaginer les gestes-barrières contre le retour à la production d’avant-crise

Article très intéressant de Bruno Latour dans lequel le philosophe nous propose de repartir sur de nouvelles bases :

« C’est bien maintenant qu’il faut se battre pour que la reprise économique, une fois la crise passée, ne ramène pas le même ancien régime climatique contre lequel nous essayions jusqu’ici, assez vainement, de lutter…

La dernière des choses à faire serait de reprendre à l’identique tout ce que nous faisions avant. »

Imaginer les gestes-barrières contre le retour à la production d’avant-crise

« Les émotions de la Terre »

Les Liens qui Libèrent viennent de publier le livre de Gleen Albrecht : Les émotions de la Terre. De nouveaux mots pour un monde nouveau.
L’ampleur des bouleversements de l’Anthropocène est telle que les mots pour décrire les émotions n’existent pas toujours. Dans cet ouvrage, l’éminent scientifique Glenn Albrecht propose une vision du monde radicalement nouvelle pour sortir de la crise écologique. En créant le concept de Symbiocène qui se substitue à l’ère Anthropocène il nous faut inventer de nouveaux noms pour qu’advienne un nouveau monde. Un livre événement !